Pratiques martiales et Wikipédia

Instantané du Portail Arts martiaux et sports de combat de Wikipédia (avril 2017). Licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions.

Comme pour beaucoup d’autres sujets, allant de la politique au commerce en passant par l’histoire ou le jardinage, Wikipédia (l’« encyclopédie libre ») est devenue une vitrine importante pour les pratiques martiales qui sont l’objet de ce blog. La question principale qui se pose, comme pour les autres thèmes, est bien sûr de savoir si les présentations proposées sont fidèles à la réalité (après tout, on parle d’encyclopédie) ou se placent dans une opération « communication » de la discipline présentée (ou maître, etc.). Mais se posent aussi d’autres questions, comme celles de la cohérence de l’article, ou des représentations particulières. Penchons-nous brièvement donc sur la version en français.

Premiers constats, de loin

Rappelons sommairement le principe du fonctionnement de Wikipédia : tout un chacun peut apporter ses propres modifications, dans certaines conditions (relativement lâches), l’autorégulation faisant le reste. Précisons que la critique de ce mode de fonctionnement n’est pas le sujet de ce billet, qui s’éloignerait trop de l’objet de ce blog. Enfin, il est utile de remarquer que chaque version de page est enregistrée, ce qui permet d’en observer les évolutions et qu’il existe des pages de discussion pour… discuter des contenus. La vision proposée est donc celle à la date d’écriture du billet. Ces choses étant posées, il est utile de préciser qu’il existe un « portail des arts martiaux et sports de combat », qui comme son nom l’indique, est l’entrée principal sur ce site pour ce qui nous concerne.

Et dès ce portail, des remarques se font. Non pas sur la forme (chacun sa façon de faire), mais sur le fond. Ainsi, dans les arts « anciens », apparait le Kosen jûdô… qui est bien une spécialisation du jûdô très contemporaine (XXe siècle, comme l’article le précise bien). Les AMHE (arts martiaux historiques européens), dans la même liste, posent aussi question, tout simplement parce qu’il s’agit essentiellement d’un travail de reconstruction historique. Le classement « par formes », visant à séparer les pratiques à mains nues ou armées… répartit des pratiques comprenant les deux volets dans l’un ou l’autre cas, de manière très binaire. Avec des exclusions (l’« eskrima » possède bien une dimension à main nue, comme le précise d’ailleurs l’article) rapides. Vient se greffer une liste « arts martiaux internes », qui n’a aucune continuité avec la précédente (et qui en plus, avec par exemple le tai-chi-chuan, n’est pas étanche). Enfin nous apprenons l’existence d’un portail connexe Sports de combat. La première impression est donc mitigée pour quelqu’un qui connait un peu le sujet : il semble y avoir pour le moins quelques confusions, visibles dès le début.

La suite, d’un peu plus près

Deux points sont à mon avis intéressants, allant vers le contenu. D’une part, l’arborescence (classement par catégories) présente également les mêmes problèmes de confusion, d’organisation nébuleuse. Comment, par exemple, peut-on retrouver la catégorie « tir sportif » dans art martial, et « sciences du combat » dans « sports de combat » ? Même si cela relève d’une appréciation spécifique (les forums dédiés aux arts martiaux rencontrent également cette question), il est dommage de voir que les confusions se poursuivent dans ce classement. Autre problème : on a l’impression que ces catégories contiennent de tout, sans forcément prendre quelques précautions. Par exemple, la catégorie « ju-jitsu » ne devraient contenir que les seules disciplines ayant choisi cette dénomination, erronée qui plus est. Autrement dit, aucune école ancienne japonaise de jûjutsu ne devrait y figurer. Pas plus, d’ailleurs, que des techniques dont les dénominations sont souvent (très) spécifiques d’une école. Mais ce n’est pas un cas isolé, même si certains semblent relever d’une problématique technique, à savoir une répercussion sans distinction de catégories « mères » (élève direct de Sôkon Matsumura se retrouvant avec pour catégorie ascendante sport de combat, ce qui est surprenant).

Qu’en est-il des contenus ? Bien évidemment, il s’agit du point le plus intéressant, puisque descendre ou remonter les catégories ne constitue pas une méthode « naturelle » de recherche. Concentrons nous sur quelques pages (choisies en fonction des intérêts de l’auteur), pour nous faire une idée. Et reprenons notre exemple « ju-jitsu ». Cette page est très confuse : mal nommée (bien que cela soit précisé), elle est symptomatique de la confusion engendrée par le terme, et des problématiques de distinction entre le périmètre historique réel et les synthèses modernes n’ayant que peu à voir avec les disciplines historiques (comme le prouve cette liste de grades FFJDA). Une grosse liste d’écoles (sans tri réellement pertinent) vient renforcer ce flou. Nous remarquerons que la page n’est pas non plus épargnée, outre cette liste, par un certain entrisme. Ce qui nous amène au deuxième exemple : kaze no ryu bugei (on trouve plusieurs entrées vers cette galaxie dans la précédente page). Il s’agit tout simplement d’un cas d’école (si j’ose écrire) de « légitimation historique » d’une école moderne : le contenu est tout simplement le faux produit par l’école, sans aucune précaution pour l’annoncer. Ce cas n’est évidemment pas isolé (ici, par exemple). Troisième et dernier cas : aïkido. Des trois, il s’agit de la page qui peut sembler la plus cohérente pour un non connaisseur, même si certaines parties sont sûrement trop (ou pas assez) développées par rapport à ce que pourrait être une présentation « académique » de la discipline, avec quelques inexactitudes (pour ne citer qu’elle, le nombre de pratiquants d’aikido est bien connu d’une année sur l’autre, pour la FFAB et la FFAAA). Cependant, la lecture fait ressortir un certain tropisme « Saitô » (une des figures historiques de l’aïkidô), comme le confirment d’ailleurs quelques sources.

Pour conclure

Les quelques exemples cités constituent des illustrations de ce que l’on peut rencontrer sur Wikipédia (version francophone), en écartant des pages quasiment vides (« ébauches »). De manière globale, le niveau de rédaction et la pertinence par rapport à l’état de l’art (sources récentes, ou même moins) est assez faible, les sources proposées étant souvent peu fiables (contenant par exemples des erreurs manifestes), orientées (sites des écoles) voire totalement absentes. Même si cet état global peut suffire à introduire les « grands » sujets, et malgré quelques bonnes pages, il est rédhibitoire pour une immersion plus poussée dans le monde des arts martiaux et sports de combat d’utiliser Wikipédia à ce jour.

Advertisements

A propos G.

Pratiquant lambda.
Cet article, publié dans Coin documentaire, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Pratiques martiales et Wikipédia

  1. Mathieu D dit :

    Bonjour,
    L’association Wikimédia France organise régulièrement des journées contributives pour améliorer les contenus de Wikipédia et des autres projets Wikimédia. N’hésitez pas à me contacter pour évaluer l’organisation d’une telle journée.
    Bien cordialement.

    • G. dit :

      Bonjour,

      mon propos n’est pas d’organiser des « journées contributives », mais d’indiquer à mes lecteurs pourquoi je ne considère pas (à l’heure actuelle) Wikipedia comme fiable pour le sujet qui m’intéresse. Je cite trois cas en exemple, qui montrent :
      1- une méconnaissance d’un sujet
      2- l’import d’un faux typique
      3- une présentation biaisée sans recherche véritable d’informations.
      Il existe quelques pages d’un bon niveau, mais rien de transcendant.

      Je ne vois pas d’ailleurs l’utilité d’une ou plusieurs journées d’amélioration des contenus pour un contenu qui, si j’en crois le contenu de certains pages de discussion afférentes, n’est pas prêt de changer. Libre à l’association Wikimedia France de lancer une telle initiative, je ne pourrai que l’applaudir si elle porte ses fruits.

      Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s