L’aïkidô, quel art !

aikidokaDébutant, je n’arrivais pas à comprendre la relation qu’il y avait entre le sabre et l’aïkidô. Pourtant, nombreux étaient ceux qui y faisaient référence, mais entre la symbolique et le philosophique, peu d’explicatif. Un jour pourtant, passée la ceinture noire tout de même, la chance m’a permis de rencontrer mon maître. Je dis « mon » car on ne saurait s’accorder avec tout expert, et chance car il enseigne à une demi-heure de chez moi. J’ai alors pu sérieusement aborder l’étude du ken mais aussi, de fait, celle de l’aïkidô. Par le ken, je voulais comprendre, mais la première chose que j’en ai apprise et qui reste essentielle aujourd’hui est que j’aime ça. Comme pour tout art, du moins je suppose, on y vient sans trop savoir ce qui nous attire, mais on devine qu’en nous interpellant, il nous intéresse et nous plaît déjà.

L’aïkidô est aussi profondément humain, y compris dans ses contradictions entre le message et la pratique. Parler de non-violence pour un art martial et de non-opposition dans doit être ni plus ni moins qu’un affrontement tient de la gageure. La violence canalisée et maîtrisée change de nature, certes, mais est-ce un raccourci utile de la nier ? Et que se passe-t-il sur les tatamis ? L’aïkidô y est un peu l’inverse du tango argentin. Ce dernier donne une apparence d’adversité alors qu’il y a une réelle cohésion entre partenaires et dans la pratique de l’aïkidô, les partenaires donnent une apparente cohésion alors qu’ils sont dans une réelle adversité. Et c’est normal, enfin jusqu’à un certain niveau à dépasser. Ou pas. Tout l’art va consister à progresser dans une « adversité positive », parvenir à une réussite conjuguée, s’affranchissant de nos micro-victoires ou échecs ponctuels.

Bon, ce n’est pas le tout, mais là, je dois aller m’entraîner.

Kaigan

Je voulais remercier Kaigan pour ce témoignage, qui pourrait susciter quelques commentaires et autres témoignages.
Merci encore pour ce partage.
G.

Publicités

A propos G.

Pratiquant lambda.
Cet article, publié dans Aïkidô, Témoignage de pratiquant, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s