Kendô : passer l’examen le plus dur du Japon.

Ce billet, se voulait initialement une présentation du seul documentaire (découpé en cinq parties) de la chaîne nippone NHK sur cet examen pour le 8e dan en kendô, dont on pourra trouver les vidéos ci-dessous (playlist Youtube). Cependant, en parcourant le blog kendoinfo (en anglais, tout comme le sous-titrage du documentaire), j’ai pu me rendre compte que Geoff, auteur du blog et pratiquant chevronné de kendô (7e dan kyoshi), avait déjà produit une appréciation sur le sujet. Aussi, je propose ici ces vidéos, ainsi qu’en suivant une traduction du billet The 8th Dan challenge (avec son aimable autorisation), publié le 1er décembre dernier, en anglais. L’illustration est également issue de son blog.

L’examen de novembre pour le 8e dan s’est tenu jeudi et vendredi de la semaine dernière (N.d.T. : le billet a été écrit le 1er décembre 2014). Durant cette session, il y a eu dix succès sur 1870 candidats – un taux de succès de 0,53 %.

L’examen de 8e dan a été considéré comme l’un des plus difficiles du Japon, comparé non seulement aux examens de grades des autres budôs, mais plus difficile même que l’examen au Barreau de Tôkyô. Les candidats doivent par conséquent avoir un kendô exemplaire ainsi qu’être confiant en soi à un degré suprême. Soit ça, soit s’être complètement trompé sur le niveau de sa propre pratique.

De nombreux enseignants professionnels de la police ou des universités le tentent des dizaines de fois avant d’obtenir le grade. La plupart des kendôkas amateurs ne réalisent jamais leur ambition, bien qu’ils tentent leur chance année après année. J’ai écrit avec enthousiasme sur la réussite de mon ami et senpai Hayashi Kozo sensei qui a passé l’examen de printemps de cette année. Bien que je connaisse plusieurs des kenshi non-professionnels ayant obtenu le hachidan, il est le seul dont le chemin suivi durant sa carrière en kendô se soit lié avec le mien sur une longue durée, d’où ma joie de sa réussite. Cependant, des gens comme lui ayant atteint ce niveau en ayant un travail à plein temps en dehors du kendô sont très minoritaires.

La séquence vidéo de NHK maintenant bien connue, à laquelle j’ai emprunté le titre de ce billet (N.d.T. : The 8th Dan challenge), montre la progression de deux candidats, l’un professionnel de la police et ancien champion de tout le Japon et un kendoka amateur plus âgé, durant la période qui précédait l’examen et pendant celui-ci. Ishida sensei, enseignant au dôjô Fukei de la police d’Osaka réussissait, alors que l’amateur, Miyamoto sensei, échouait et à ma connaissance continuerait sur de nombreuses sessions d’examen successives. Ce documentaire fit beaucoup pour promouvoir une compréhension de la valeur réelle du 8e dan en kendô, en particulier lorsqu’il est comparé à d’autres arts martiaux dans lesquels les grades dan les plus élevés sont « décernés » pour contribution à la structure dirigeante.

Cette année, dans la courte liste des lauréats apparaissait le nom d’un sensei d’Osaka de 74 ans. C’est vraiment impressionnant. La plupart des années, les candidats les plus jeunes tendent à réussir le plus, et donc que quelqu’un démontre la détermination et la capacité physique nécessaires à plus de 70 ans est une leçon pour nous tous.

Pour la plupart d’entre nous, compagnons 7e dans dans la moyenne, la question est « pourquoi s’embêter ? » Peut-être ai-je déjà donné la réponse dans ma suggestion de désillusion ; cependant, dans deux ans je serai éligible à tenter l’examen et, sous réserve de santé et de possibilité de transport aérien, je le ferai probablement. Pas parce que je pense avoir le moindre espoir de réussir, mais pour le pur plaisir de prendre part à l’un des plus grands évènements du kendô.

Publicités

A propos G.

Pratiquant lambda.
Cet article, publié dans Billets d'ailleurs, Budô, Coin documentaire, Témoignage de pratiquant, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s